Bulletin CPM N° 196 - mai 2006
   
 
Repas annuel
 

Les membres qui n'assistaient pas à la réunion du 9 mai 2006 ont reçu par courrier l'invitation pour le repas annuel fixé au 13 juin 2006.

Afin de faire un tirage au sort au cours de cette soirée, nous demandons aux personnes qui désirent partager le repas avec le comité, de bien vouloir s'inscrire au moyen du talon qui figure au bas de l'nvitation.

Pour terminer en beauté l'année 2005-2006, année de notre 35ème anniversaire, le comité fera le maximum pour que la soirée soit une réussite, il garantit que le menu choissi sera au goôut de chacun.

Il y aura aussi la proclamation des résultats du concours "Pêle-Mêle". Nous aimerions bien que tous les participants de ce concours soient présents.

A bientôt donc, au 13 juin 2006, à 19 heures. Soyez nombreux pour faire la fête. Oubliez soucis et tracas, il n'y aura pas de place pour la morosité.

Carmen Hischier

**************************

Dernière soirée d'échanges de la saison 2005 - 2006

Mardi 27 juin 2006 de 20 à 22 h.

Vente - Achats - Conseils - Bilbiothèque

**************************

Bibliothèque

Mardi 27 juin : dernier délai pour la restitution de catalogues et ouvrages prêtés. Le bibliothécaire vous en remercie vivement par avance.

**************************

Communication

Vous avez en main notre bulletin numéro 196. Vous recevrez encore quatre bulletins avec cette présentation. Ensuite, pour votre bon plaisir, nous aimerions l'améliorer, le changer d'aspect, le rendre peut-être plus vivant...

Lors de l'assemblée d'avril , nous avons fait appel auprès des personnes présentes, pour que celles-ci nous proposent des projets, des idées. Cet appel concerne tous les membres du CPM, ne serait-ce pas une manière sympathique de collaborer avec votre cher comité ?

Dès qu'une lumière jaillit de votre cerveau, notez-la et faites-nous la parvenir. Vous avez tout l'été pour y penser, même si vous vous trouvez dans votre jardin ou en vacances sous un palmier. Vous avez jusqu'à la rentrée en septembre pour nous soumettre vos projets. Courage et merci par avance.

Le comité

************************

Résultats du concours de Candolle

Sujet imposé : Croix-Rouge

Nos 240 - 399 - 618 - 768 - PP82 - pp115 - Taxe 24

Gilbert Daems et Daniel Dreyer ont jugé les quatre travaux présentés selon les critères suivants : centrage, état du timbre, oblitération et présentation de la page. Les résultats sont les suivants :

Pseudonymes Points  
1. Bonté 564 Mme Carmen Hischier
2. Henri Dunant 542 M. Christian Noir
3. Nobel de la Paixunant 504 M. Marcel Cochet
4. Le Meyrinois 353 M. Ramon Arino

Le jury n'a pas pu juger le no. 4 comme les autres puisque ce concurrent a présenté six timbres sur six pages. alors qu'il aurait dû placer les timbres sur une seule page. En outre, il lui manquait le timbre taxe 24, il a donc perdu beaucoup de points bien que les jurés furent indulgents. Cette présentation aurait même dû être placée hors concours. Tous les concurrents ont reçu des bouteilles de vin avec étiquettes PhilaMeyrin.

Nous vous présentons la feuille du concours 2005/2006 qui a obtenu le premier prix.

************************

Page de la Cartophilie

Au clair de la lune

Une collection intéressante, amusante et variée et pas très onéreuse. Les fantaisies sur la lune coûtent entre 5 et 10 euros selon la qualité. Les cartes à système entre 15 et 18 euros.

************************

Première liaison régulière avec l'Outre-Mer

Le Maroc fut le premier des Territoires français d'outre-mer à être relié régulièrement à la métropole par voie aérienne.

Entre 1911 et 1919, l'aéronautique militaire, elle seule, se montra très active au Maroc à cause du conflit régnant dans le pays.

Dès 1919, les lignes Latécoère prirent la relève des militaires et elles assurèrent d'abord un service régulier huit fois par mois. Ce service devint quotidien à partir de septembre 1922. Le trajet Rabat, Malaga, Alicante, Barcelone durait alors une seule journée au lieu de deux auparavant.

.

Malgré son aspect, ce pli aérien n'est pas militaire bien qu'il comporte un cachet de corps et les inscriptions portées par l'expéditeur.

A noter : la présence de la vignette Guynemer, l'ancêtre de l'actuelle vignette bleue "Par avion".