bulletins N° et date
2010
232 - janvier
233 - février
2009
231 - décembre
230 - novembre
229 - octobre

228 - septembre

227 - juin
226 - mai
225 - avril
224 - mars
223 - février
222 - janvier
2008
221 - décembre
220 - novembre
219 - octobre
218 - septembre
217 - juin
216 - mai
215 - avril

214 - mars

213 - février
212 - janvier
2007
211 - décembre
209 - octobre

208 - septembre

207 - juin
206 - mai
205 - avril
204 - mars
203 - février
202 - janvier
2006
199 - octobre
198 - septembre
197 - juin

 

Bulletin mensuel N° 235 - avril 2010

Local de réunion : Salle Antoine-Verchère - Meyrin-Village

Correspondance : Case postale 294 - 1217 Meyrin 1

CCP 12-14037-0

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Le Comité a le plaisir de vous convier à notre réunion mensuelle qui aura lieu le

Mardi 11 mai 2010
à 20 heures 15
Salle Antoine-Verchère

 

AU PROGRAMME…

Correspondance
Admission : Monsieur Olivier Junod
Informations philatéliques
Divers/Propositions individuelles
Conférence (voir ci-dessous)

. . . et naturellement la bonne humeur , le sourire, et l’amitié…

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

SOMMAIRE

  Informations générales

 – Compte-rendu de la rétrospective « PhilAero ’09»

 – Repas annuel
 – Un de nos membres expose…
   • A l’aide !
 Pouvez-vous nous dire… ?
 • Concours « Qui cherche, trouve !!! » :
 - 1re étape : résultats
 - 2e étape
 Concours « Coup de cœur »
 • Recherche :
 – Cartes Nos 5 et 6 : Résultats 
  Bibliothèque :
 – Nouvelles acquisitions 
 • Le saviez-vous ?
 – Le timbre suisse le plus cher 
 • Manifestations philatéliques

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Mardi 11 MAI 2010

Dans le cadre des conférences et présentations de collections

Monsieur Christian NOIR présentera
« HANS ERNI »

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Informations générales

Compte-rendu sur la rétrospective « PhilAero ’09 » du 20 mars 2010

La rétrospective sur PhilAero ’09 s’est très bien déroulée. Le comité avait fait les choses en grand pour l’occasion. Dix panneaux on été présentés à la rétrospective, dont beaucoup de photos sur lesquelles bien des personnes se sont reconnues et remémorées les bons moments de l’année passée. Il y a eu aussi deux autres collections exposées sur l’aérophilatélie, une sur les Compagnies aériennes étrangères et la SATA de 1945 à nos jours avec des documents très diversifiés (lettres, cartes postales, billets d’avion, étiquettes,
etc.), et une autre sur la SCADTA – compagnie colombienne d’aviation – avec des documents forts rares et intéressants. Trois autres panneaux de cartes postales sur Joyeuses Pâques, Mon Ami Pierrot et Les Masques ont été très appréciés du public.
L’apéritif s’est déroulé exceptionnellement dans la buvette de la salle Antoine-Verchère, afin de pouvoir accueillir tous les amis philatélistes et présidents de clubs venus nous rendre visite, mais surtout pour la venue de Monsieur Jean-Marc Devaud, Conseiller administratif et maire en 2009 lors de PhilAero ’09. Avant les discours d’usage, la Société de Cors des Alpes de Meyrin nous a fait l’agréable surprise de jouer avec leurs instruments.
L’affluence a été excellente le matin et un peu moins l’après-midi. Il faut également relever la visite de personnes que nous ne connaissions pas puisque celles-ci sont venues de Glaris, de Brienz, de Berne et de Zurich. Comme quoi Meyrin commence à être connu au-delà de la Sarine.
PhilAero ’09 est derrière nous, maintenant face au 40e anniversaire du Club.

Christian NOIR

Repas annuel

N’oubliez pas de réserver votre soirée du 8 juin 2010, pour notre repas annuel. De plus amples renseignements vous seront communiqués ultérieurement.

Un de nos membres expose au Pont de la Machine

En collaboration avec le SIG (Service Industriel de Genève), Monsieur Florent Morisoli expose sur le thème « Les communes genevoises ».
Vous découvrirez les 45 communes de notre canton à travers une sélection très intéressante de cartes postales d’époque, très bien conservées.


Ferme des Avanchets - Laiterie

Cette exposition se déroulera du lundi au vendredi de 9hà 18h et le samedi de 10h à 17h jusqu’au 2 juin 2010. L’entrée est libre.
Soyez nombreux à lui rendre visite. A ne pas manquer !

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

A l’aide ! Pouvez-vous nous dire… ?

Drôles d’oblitérations

Tout indique que les deux oblitérations ne comportant que l’année avec l’indication « SERRIÈRES près Neuchâtel » sont des cachets d’arrivée, l’oblitération illisible étant celui du lieu de l’expédition.

Qui pourrait nous fournir des explications sur l’utilisation de ces cachets et à quelle occasion ont-il été utilisés ?
De plus, ni le jour, ni le mois ne sont indiqués. Pourquoi ?

Envoyez vos commentaires jusqu’au 7 mai 2010 à l’adresse suivante :
- CPM – Case postale 294 – 1217 Meyrin 1 ou directement par courriel à
- b.vouillamoz@bluewin.ch
Nous en discuterons également lors de l’Assemblée mensuelle du 11 mai.

Bernard Vouillamoz

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Concours « Qui cherche, trouve !!!»

Remarques

Et voilà, c’est parti ! Sept candidats se sont lancés dans ce nouveau concours qui vous fera découvrir et connaître votre catalogue sur le bout des doigts.
Relevons la participation sympathique de M. Philippe Cherix de Sion qui démarre en force comme vous allez le constater.
Je crois que plusieurs concurrents n’ont pas bien lu mes recommandations, c'est-à-dire qu’il faut mettre le maximum de renseignements tels que les numéros des timbres, les années, etc. et pas seulement le nom du personnage ou de l’objet. Encore une fois, tous les renseignements amènent des points.
Nous n’en sommes qu’au début et ceux qui veulent participer peuvent le faire.
N’ayez pas peur, lancez-vous, cela fera plaisir à l’auteur.

Réponses et points attribués
                                                                                                  Points
1. Les bougies – 1216 (2006), 1255 (2007), PJ 332 (1994) …….…..7
2. Les marques de contrôle et les filigranes ………………...…….......2
3. Louis Favre – 191 (1932) ……………………………………...... 3
4. Sion – 939 (1998) ……………………………………………..... 3
5. 774 (1989), 995 (2000), 1025 (2001) ………………….……….. 6
6. Le Cervin – 1155 (2005) ……………………………………...… 3
7. Oui ………………………………………………………….…... 1
8. Armand Dufaux – 584 (1977) ……………………………….…... 3
9. Ballenberg – 649 (1981) …………………………………….…... 3
10. La corde devant ou derrière le fût de l’arbalète avec le Fils de Tell .1

1re étape - Commentaires…
Voici des informations complémentaires reçues de Philippe Cherix, que je remercie, et qui sont très intéressantes.

… sur la question 2

Marques de contrôle

Ce sont les marques de contrôle et les filigranes utilisés pour lutter contre les falsifications. Les marques de contrôle apparaissent lors de l’émission de 1862 (Helvetie assises dentelées) et les filigranes en croix en 1906 avec la dernière série du Type chiffre.

Filigranes

... sur la question 3

Né le 28 janvier 1826 à Chêne-Bourg et décédé à Göschenen le 19 juillet 1879, Louis Favre était un architecte et entrepreneur, spécialiste des travaux publics, des chemins de fer en particulier, à qui l’on doit entre autre le premier tunnel ferroviaire du Saint-Gothard.

Louis Favre
Voir plan du tracé de la ligne ferroviaire ci-après

Tracé de la ligne ferroviaire du Saint-Gothard avec ses trois tunnels hélicoïdaux (dans l’étroite vallée de la Reuss)

Document Christian Noir

... sur la question 7

Dans la période antérieure à 1890, le service postal dans les montagnes n’était pas organisé comme aujourd’hui. Des hôteliers de stations d’altitude établirent un service postal privé de leurs hôtels jusqu’aux prochains bureaux de poste ou aux prochaines stations de chemin de fer. Le port, de 5 à 15 cts, étaient perçus à l’aide de timbres privés qui furent collés à côté des timbres-poste officiels. Les timbres privés utilisés sur lettres ou car-tes sont très rares. Il y a eu 14 hôtels qui éditèrent ce genre de timbres.

 

... sur la question 10

La question n’était pas assez précise et plusieurs réponses étaient donc possibles. Le point a été accordé à tous.


°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Concours « COUP DE CŒUR »

Les personnages célèbres

Homme ou femme, suisse ou étranger, actuel ou passé, politicien ou sportif, scientifique ou artiste, etc., voilà un vaste sujet aux multiples facettes, qui permettra, à tout un chacun, d’exprimer ses relations avec le monde d’aujourd’hui.

Règlement
Chaque candidat présente une feuille de son choix.
Pour que le concours soit jugé équitablement, le participant garde l’anonymat en apposant sur la feuille de présentation un pseudonyme.
La feuille du concours est accompagnée d’une enveloppe sur laquelle figure le pseudonyme et à l’intérieur, le participant glisse une carte portant son nom, en prenant soin de fermer l’enveloppe. C’est seulement lors de la proclamation des résultats et de la distribution des récompenses que les membres du club prendront connaissance de l’identité des concurrents.

Les critères
 • Une seule page par participant.
 • Chaque page doit contenir des timbres (neufs ou oblitérés) et/ou des documents à choix.
 • Possibilité de présenter autant de timbres et/ou de documents.
 • Les timbres et documents peuvent provenir de n’importe quel pays.
 • Possibilité également de présenter des documents non philatéliques, pour autant qu’ils se rapportent au thème.
 • Une légende ou explication con- cernant les objets exposés peu- vent apporter une plus-value.

Les dépréciations
 • Des oblitérations ou des documents sales ou tâchés.
 • Des timbres avec dents courtes ou manquantes.

Présentation de la page
Libre cours à l’imagination des participants (avec ou sans dessins, etc.).

Jury
Celui-ci sera formé de membres du club désigné lors de l’une de nos assemblées mensuelles, en automne, et n’ayant pas participé au concours.

Proclamation des résultats
Se déroulera au mois de novembre.

Dernier délai pour la remise des feuilles :        ASSEMBLÉE D’OCTOBRE 2010

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

PROCHAINE EXPOSITION-BOURSE du CPM

Samedi 4 décembre 2010
Timbres et cartes postales

Salle Antoine-Verchère - Route de Meyrin 297 - Meyrin-Village - de 9h à 16h non stop

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Recherche

Nos réponses à la troisième étape

Cartes N° 5 et N° 6

Carte N° 5
Carte N° 6


Près de 40 ans séparent ces deux cartes postales. La carte No 5 date d'environ 1912 (exemplaire circulé en janvier 1913), la carte No 6 de la fin des années 40. La comparaison entre ces deux documents permet de relever de nombreux éléments illustrant l’évolution de notre ville.

Au premier plan, un peu à droite de
la jonction de deux chemins de la Plaine, se dresse le « Palais Electoral ». Un premier bâtiment fut démoli quelques temps après la première photo, en 1914. Il fut remplacé par celui que l’on appela la « boîte à gifles ». On y dépouillait les bulletins des élections ! Durant la guerre il fut utilisé par la Croix-Rouge qui y déposa ses fichiers de prisonniers et de disparus. Sur la deuxième photo, on distingue une grande croix (rouge sur fond blanc) peinte sur le pan droit du toit du bâtiment. C’est le signe d'un lieu à respecter pas les belligérants. Ce bâtiment, détruit par un incendie en 1964, a été remplacé par l’actuel « Uni 2 ».

A la place Neuve, le Grand-Théâtre n'a pas changé. La première photo a été prise bien après sa construction en 1874-1879, la seconde quelques temps avant l’incendie du premier mai 1951.

Dans le Jardin des Bastions, on peut observer que l’Université, construite en 1868 et rehaussée en 1903, n’a guère subi de modification, si ce n'est l’adjonction, à l’extrême droite, d’une annexe pour la Bibliothèque Publique Universitaire. A droite de la rue de
la Croix-Rouge, juste avant le Palais Eynard, on aperçoit la Maison Calabri, à l’origine (1764) siège de la « Société pour l’avancement des Arts », maison qui fut détruite en 1932.

Il est intéressant enfin de jeter un coup d’œil dans la rade. Nous constatons d’abord le changement d’aspect des bains des Pâquis, installés dès 1873 et reconstruits en 1931-32. Et si nous portons notre attention sur la rive gauche du lac, nous remarquons, sur la première photo, qu’il manque Genève-Plage (construction en 1931-32) et surtout le débarcadère des Eaux-Vives (construction en 1922).
Je vous laisse le soin de rechercher d’autres différences... les bains du Pont de la Machine par exemple. Votre amour du détail vous permettra certainement de faire d’autres découvertes !
Nous voilà au terme de cette série de recherches. Merci d’avoir joué avec nous !

Paul Dunner

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Bibliothèque

Nouvelles acquisitions

CONRINPHILA – Ventes aux enchères
Ces ouvrages nous font découvrir par l’image, une quantité de timbres, d’enveloppes et de cartes postales, provenant de Suisse et de l’étranger.

Tous les lots sont accompagnés d’un descriptif détaillé, bref et précis, avec son prix de départ, fixé en francs suisses.

Ces volumes, agréables dans leur présentation, sont des références pour les philatélistes avertis.

162. Corinphila Briefmarken-Auktion
163. Corinphila Briefmarken-Auktion

 68 pages, toutes en couleur
Texte en anglais
Format 20 x 26.5 cm
Réf. Rayon Pied / N° 746

272 pages, toutes en couleur
Texte en allemand et en anglais
Format 20 x 26.5 cm
Réf. Rayon Pied / N° 747


°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

PROCHAINE SOIRÉE D’ÉCHANGES !
Mardi 25 MAI 2010
Ventes – Achats – Conseils Bibliothèque

SOYEZ LES BIENVENU(E)S

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°



Le saviez-vous ?

Le timbre suisse le plus cher


La maison Rapp a vendu aux enchères, à fin novembre 2008, pour 348 000 francs suisses ce très bel exemplaire du « Rayon I bleu clair avec croix encadrée », un des 18 exemplaires connus. Résumé de l’histoire.
On décide de remplacer le « Rayon I » bleu foncé par le « Rayon I » bleu clair dont l’impression serait faite en seulement 2 couleurs, car l’impression 3 couleurs posait beaucoup de problèmes au lithographe Durheim.
L’impression en 2 couleurs, soit en bleu et rouge, remplace donc celle en noir, rouge et bleu foncé. Le « Rayon I » bleu clair parvient aux offices postaux dès le 30 mars 1851.
On a procédé à un premier tirage, alors que la croix était encore encadrée, puis on a gratté l’encadrement de la croix mais pas toujours de façon soignée. Aussi sur certains tirages de « Rayon I » bleu clair sans encadrement, il existe des traces assez importantes de l’encadrement gratté. Bien entendu les faussaires en ont profité pour le retoucher à la main afin d’en faire un encadrement complet car les quelques timbres avec croix encadrée sont d’une rareté extrême, puisque 18 pièces seulement, comme nous le disions, sont actuellement connues.

Source : Timbres magazine, Janvier 2009