bulletins N° et date
2010
232 - janvier
233 - février
234 - mars
235 - avril
236 - mai
2009
231 - décembre
230 - novembre
229 - octobre

228 - septembre

227 - juin
226 - mai
225 - avril
224 - mars
223 - février
222 - janvier
2008
221 - décembre
220 - novembre
219 - octobre
218 - septembre
217 - juin
216 - mai
215 - avril

214 - mars

213 - février
212 - janvier
2007
211 - décembre
209 - octobre

208 - septembre

207 - juin
206 - mai
205 - avril
204 - mars
203 - février
202 - janvier
2006
199 - octobre
198 - septembre
197 - juin

 

Bulletin mensuel N° 238 - septembre 2010

Local de réunion : Salle Antoine-Verchère - Meyrin-Village

Correspondance : Case postale 294 - 1217 Meyrin 1

CCP 12-14037-0

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Le Comité a le plaisir de vous convier à notre réunion mensuelle qui aura lieu le

Mardi 14 septembre 2010
à 20 heures 15
Salle Antoine-Verchère

AU PROGRAMME…

Correspondance
Informations philatéliques
Sortie à Payerne
Divers/Propositions individuelles
Conférence (voir ci-dessous)

. . . et naturellement la bonne humeur , le sourire, et l’amitié…

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

SOMMAIRE

  Informations générales

 – Concours « Coup de cœur »

 – Déplacement à Payerne
 – 40e anniversaire du club
 • Concours « Qui cherche, trouve !!! » :
 - 4e étape
 - 3e étape : Commentaires
  Le coin du philatéliste
 Timbres-poste suisses avec les dents coupées (1re partie)
   Bibliothèque :
 – Sa nouvelle organisation
 – Nouvelles acquisitions 
 • Manifestations philatéliques

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Mardi 14 septembrte 2010

Dans le cadre des conférences et présentations de collections

Monsieur Jean-Pierre VUILLEUMIER présentera
« Rappen par localités»

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Informations générales

Concours « COUP DE CŒUR »

Nous vous rappelons que la remise des pages sur le thème « Les personnages célèbres » est fixée au mardi 12 octobre 2010.
Pour les membres qui désirent participer, vous pouvez consulter le règlement paru dans nos bulletins précédents dont le N° 235 d’avril 2010.

Déplacement à Payerne le 25 septembre 2010

A l’occasion des Journées de l’Aérophilatélie, comme annoncé dans notre bulletin de juin, le Comité a prévu de louer un bus pour cette manifestation (voir détails ci-dessous).
Une participation de CHF 20.- sera demandée à chaque usager pour autant que nous soyons assez nombreux pour pouvoir louer un véhicule.
Les inscriptions doivent parvenir, au plus tard, le 10 septembre, soit :
- par écrit à la case postale du club, ou
- par courrielà carmen.hischier@gmail.com.
De plus, nous joignons à ce courrier, un bulletin de commande des souvenirs philatéliques qui seront mis en vente lors de cette manifestation. Les commandes peuvent être envoyées directement au club, afin de vous éviter les frais des coûts postaux. Un membre du comité se chargera de les acheter une fois sur place.

40e anniversaire du club :
Nous avons besoin de la collaboration de tous les membres

Notre exposition-bourse du 4 décembre 2010 sera consacrée au 40e anniversaire de notre club. A cette occasion, nous souhaiterions la participation de tous les membres. L’idée est que chacun d’entre nous puisse exposer une partie de sa collection dans 1 cadre (soit 12 feuilles A4).
Annoncez-vous à Christian Noir, qui sera heureux de vous inscrire ou de vous conseiller.
Alors à l’ouvrage, l’été et les grosses chaleurs sont derrière. Vous verrez, c’est très simple et quel bonheur que de montrer aux amis, aux invités et à tous les visiteurs sa collection (même si ce n’est qu’une petite partie). C’est durant de telles expositions que vous constaterez que la philatélie est variée et que les thèmes sont infinis. Je vous attends.

Christian Noir

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

PROCHAINE SOIRÉE D’ÉCHANGES

Mardi 28 SEPTEMBRE 2010
Ventes – Achats – Conseils – Bibliothèque
SOYEZ LES BIENVENUS !

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Concours « Qui cherche, trouve !!! » 4e étape

1. J’ai dirigé l’Orchestre de la Suisse romande. Qui suis-je ?

2. Si je ne suis pas en herse, je suis en …

3. Quels sont les timbres représentant des tunnels routiers ?

4. Promoteur de « L’enseignement mutuel », qui suis-je ?

5. Ce timbre était un des projets pour la Journée du Timbre en 2005, mais il a été émis plus tard.

6. Combien d’angles a le timbre dédié à l’UEFA ?

7. Existe-t-il des timbres ronds ?

8. Quels sont les timbres concernant la famille Piccard ?

9. J’ai peint au Palais fédéral. Mes œuvres sont aussi très prisées par un ancien Conseiller fédéral. Qui suis-je ?

10. L’île Atlantis.

Dernier délai pour le retour des réponses : 14 SEPTEMBRE 2010

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Concours « Qui cherche, trouve !!! » 3e étape

Commentaires…

… sur la question 10
Le CERN, organisation internationale à cheval sur deux pays, s’est distingué par ses nombreux prix Nobel et aussi par l’invention de la toile (le Web). Il a été honoré de deux timbres de la part de La Poste suisse.

Sur le timbre émis le 21 février 1966, on voit les 13 drapeaux des pays membres de l’époque. Par contre le fonds du timbre de couleur bleu foncé ne laisse percevoir que des traits droits et courbes de couleur blanche ; ce ne sont pas des ratures, mais qu’est-ce que c’est ?

Eh bien, le graveur s’est inspiré de la photo No 839649, prise lors d’une expérience au CERN, sur laquelle les neutrons et protons s’en donnent à cœur joie après une collision. Cette photo avait été sélectionnée pour sa représentativité et sa beauté.

Il existe beaucoup de souvenirs philatéliques de cette journée.

On peut relever que la Poste française a aussi émis un timbre en 1976, ainsi que des enveloppes « Prêt à poster ».

Cette photographie a été prise au CERN lors d’une expérience. Elle a servi à la reproduction du timbre émis par La Poste. Elle a été choisie en raison de sa beauté.

Feuillet souvenir tiré à 200 exemplaires à l’occasion du 1er jour d’émission du timbre.

Source : Christian Noir

… sur la question 3

Après avoir complètement disparu, les bouquetins des Alpes ont été restaurés grâce à la réalisation de nombreuses réintroductions. Aujourd’hui, on estime que la moitié de sa population se trouve en Suisse. Ils sont présents dans tous les cantons alpins et dans le canton de Neuchâtel. Les principales colonies sont réparties, par ordre d’importance, dans le canton des Grisons (Piz Albris et le Parc national suisse), en Valais (Mont-Pleureur, région d’Aletsch) et à Berne (Augstmatthorn, Wetterhorn et Schwarz Mönch).
Depuis 1977, le bouquetin des Alpes est soumis à une chasse sélective. Sa population peut être estimée à 14'000 individus.
Le prélèvement annuel par la chasse atteint 1'400 têtes en 2000, ainsi que chaque année 600 ibex périssent pour des causes diverses.

Source : Roger Marty

… sur la question 4

L’araignée n’est pas au plafond, mais bien sur la pointe du marteau comme le montre ces deux illustrations.

Le 750e anniversaire de la ville de Berne fut commémoré en 1941 par l’émission d’un timbre de 10 cen- times, créé par l’artiste et héraldiste Paul Boesch. L’image montre le fondateur de la ville, Berchtold V de Zähringen, avec des artisans de la construction. Un timbre d’une des feuilles porte une variété très recherchée par les collectionneurs. Elle a été provo- quée par l’intrusion d’un corps étran- ger lors de la fabrication du cylindre d’impression, et cela sous la forme d’un fil qui est posé sur la pointe du marteau du personnage de gauche. Cette variété est connue sous le nom d’« araignée sur le marteau ».

Source : Editions Silva

Le coin du philatéliste

Timbres-poste suisses avec les dents coupées (1re partie)

P our une collection de timbres-poste suisses digne de ce nom, il est recommandé de ne conserver que des pièces neuves ou oblitérées avec une dentelure parfaite. Provenant de feuilles, les timbres doivent avoir été préalablement séparés avec soin et présenter des dents régulières.
Quelques exceptions sont tout de même tolérées. D’une part, les timbres ayant été perforés en ligne (ex. : Jubilé de l’UPU 1900, nos 77A à 79A) ont des dents d’angles irrégulières voire escamotées ce qui est inhérent au mode de perforation en ligne. D’autre part, les quelques valeurs courantes émises sur papier couché lisse en 1940 (nos 113y, 140y-141y, 163y-165y et PA 4y) montrent souvent des dents de longueur variable, ce qui est dû à la nature du papier qui n’autorisait pas une séparation parfaitement régulière des timbres.
Il est clair que les timbres dentelés séparés avec des ciseaux ont un caractère bien différent de ceux détachés manuellement en utilisant la perforation. Fort heureusement, cette pratique propre à la séparation des timbres non dentelés n’a été que fort peu utilisée dès que la perforation est venue faciliter le travail des utilisateurs de ces quittances illustrées de la taxe postale payée. Plus fréquentes sont les traces de ciseaux sur des timbres dentelés oblitérés qui ont été découpés des plis postaux de manière par trop rasante avant d’être décollés ! Ce sont là, des timbres sans intérêt.
Mais il existe des timbres présentant sur un, deux voire quatre côtés des dents manifestement coupées de manière si régulière que cela ne peut provenir que de leur séparation mécanique. Il s’agit des timbres provenant de carnets, distribués par des autoates ou encore apposés par des machines à affranchir. Ils présentent alors un intérêt qui n’est pourtant guère pris en considération par les philatélistes… si ce n’est par quelques spécialistes de cet aspect de la distribution des timbres.
En Suisse, c’est en 1904 que sont apparus les deux premiers carnets de 24 timbres-poste respectivement de 5 c et de 10 c au Type chiffre avec filigrane croix dans un ovale pour être remplacés en 1906 par les mêmes valeurs avec filigrane grande croix. Ces mêmes valeurs ont été reprises en 1907 pour deux carnets : la première avec Fils de Tell encadré et la seconde avec Helvétie buste de Type I. Ces carnets comprennent 4 pages de 6 timbres, découpées de feuilles avec têtes-bêches et ponts, lesquelles n’ont jamais été commercialisées. Mais déjà, les pages, agrafées à gauche, ont été coupées mécaniquement en blocs de 6 dont les dents sont sectionnées de manière nette sur trois côtés. Cette pratique a été utilisée pour tous les carnets qui ont été émis par la suite de 1909 à 1980, avec la même découpe des pages (fig. 1).

Fig. 1. Feuille de 6 timbres avec bord d’agrafage provenant d’un carnet démonté avant son utilisation… pour un affranchissement philatélique !

Seul, le nombre de timbres par page est passé de 6 à 4 voire 2 avec les séries Technique et Paysage, Histoire postale et Monuments historiques. Ceci conduit à trouver des timbres isolés coupés net en haut ou en bas, soit deux puis un de chaque par page de carnet, ainsi que sur deux côtés, en haut et à droite ainsi qu’à droite et en bas, soit un de chaque par page (fig. 2).

De 1909 à 1980, toutes les feuilles de 90 puis de 80 voire de 40 timbres destinées à la confection des carnets ont été vendues permettant aux philatélistes de les découper de multiples manières pour conserver les têtes-bêches ou les ponts normalement séparés pour la confection des pages. Et lorsque la page de carnet comprenait deux valeurs distinctes, il a été possible de détacher de la feuille originale un se tenant vertical différent avec la position inversée des dites valeurs (fig.3). Il est donc facile de comprendre quels sont les timbres que l’on peut trouver avec le haut ou le bas voire deux côtés adjacents coupés net ; mais surtout quelles sont les valeurs se tenant que l’on trouve le plus souvent avec des dents tranchées et que l’on ne devrait pas considérer comme dévalorisés (fig. 4).
Dès 1980, soit avec l’émission des timbres ayant pour thème les Coutumes populaires, les bords des pages des carnets, comprenant 4 voire 2 timbres, n’ont plus été perforés avant d’être découpés des feuilles servant à leur confection et ces dernières n’ont plus été vendues par les PTT.

Fig. 2. Timbres détachés de carnets. De gauche à droite : d’un haut de page (5 c), d’un bas de page (7½ c), des angles supérieur droit (10 c) et inférieur droit (20 c).

Fig. 3. Se tenant vertical. Extrait d’une feuille originale destinée à la confection de carnets mais ne pouvant pas se trouver dans ceux-ci (10 sur 5 c, dans les carnets 5 sur 10 c).

Fig. 4. Se tenant horizontal provenant de l’angle inférieur droit d’un carnet avec dents coupées sur deux côtés.

Fig. 5. Timbres provenant de rouleaux et apposés par affranchissement mécanique, coupés en haut et en bas. De gauche à droite : timbre ordinaire, Pro Juventute et dos d’un timbre perforé avec raccord.

En 1910 sont apparues les premières machines à affranchir utilisées par des entreprises privées et pour lesquelles les timbres devaient être livrés en rouleaux. Ainsi les feuilles normales de 100 timbres ont été découpées en bandes verticales de 10 unités collées les unes aux autres par un raccord fait d’une fraction de la bordure de feuille (Klebstelle). Ces machines ne découpant qu’un seul timbre à la fois ont donné des timbres avec des dents tranchées net en haut et en bas. De plus, bien souvent les affranchissements mécaniques ont été effectués avec de tels timbres perforés (Perfins) au sigle de l’entreprise. Nombre de valeurs ont ainsi été fournies en rouleaux, timbres courants et Pro Juventute des premières années. Leur intérêt est d’autant plus grand que l’utilisation de certaines valeurs a été fort limitée et que 1 timbre sur 10 présente sur une bande une double épaisseur due au raccord… à ne pas décoller de son support pour une pièce oblitérée (fig. 5) !
Dès 1911, sont placés à disposition du public les premiers distributeurs automatiques de timbres-poste (automates) livrant, tout d’abord, pour 20 centimes une paire de timbres de 10. Les rouleaux étaient de même type que ceux destinés aux machines à affranchir avec un raccord chaque 10e timbre. Mais pour que la séparation se fasse correctement, des griffes préparaient les timbres pour la coupure.


André MEYLAN Extrait de « Nyon Philatélique N° 10, mars 2007 »

(A suivre…)

Bibliothèque

Sa nouvelle organisation

A près mûres réflexions, le classement des ouvrages a été remanié afin de faciliter son accessibilité.
Les publications sont classées par catégorie et par ordre numérique de la façon suivante :
De 1 à 200 Ouvrages traditionnels (traitant la philatélie en général)
201 à 300 Ouvrages sur les cartes postales
301 à 400 Ouvrages en langues étrangères (traitant de régions francophones)
401 à 500 Ouvrages en langues étrangères
501 à 700 Catalogues
701 à 800 Ouvrages/Brochures « Ventes aux enchères »
901 à 950 Ouvrages thématiques

Pour faciliter vos recherches, quatre listes différentes se trouvent à disposition à l’intérieur de l’armoire :
1. Liste complète par catégorie et dans l’ordre numérique (de 1 à 950), imprimée sur papier blanc.
2. Liste des ouvrages traditionnels par ordre alphabétique, imprimée sur papier bleu.
3. Liste des ouvrages traditionnels par ordre chronologique, imprimée sur papier jaune.
4. Liste des catalogues par ordre chronologique, imprimée sur papier vert.

Ces listes ne doivent en aucun cas quitter le local, afin que tout un chacun puisse les consulter à tout moment lors de nos différentes soirées.
Pour économiser de la place, les publications ont été regroupées en fonction de leur hauteur et placées sur un rayonnage indiqué par une « lettre » (voir l’étiquette collée à l’intérieur de chaque ouvrage). Par conséquent, les numéros des livres ne se suivent pas, ce qui n’est pas un problème en soi.
Consultation sur place : Toute personne sortant un livre est priée de le remettre à son emplacement exact d’où il a été retiré.
Consultation à la maison : Merci de signaler le volume emprunté au bibliothécaire qui l’inscrira sur la liste des livres sortis. Ceux-ci peuvent être gardés au maximum 1 mois.
Merci d’avance de votre collaboration et si vous avez des remarques ou des questions, n’hésitez pas à m’en faire part.

Bernard Vouillamoz

Nouvelles acquisitions

Viry-Aviation - Chronique des pionniers genevois (1909-1948)

Ce passionnant ouvrage, publié à l’occasion du centenaire du premier meeting aérien de la région franco-genevoise, rappelle l’œuvre de ses pionniers qui ont compris d’emblée que l’aviation se déjouait des frontières.Ce livre retrace les péripéties des cinq meetings de 1910 à 1945 à travers des reportages de presses, enrichies de biographies des aviateurs et de documents d’archives. Jean-Claude Cailliez, historien de l’aviation en est l’auteur. M. Jacques Rosay, vice-président et chef pilote d’essais d’Airbus, a écrit l’avant-propos.

172 pages. Plus de 100 illustrations. Format 21 x 29,7 cm.Index mentionnant 300 personnes - Réf. CPM / N° 113

Les entiers postaux

Ce présent catalogue a été totalement remanié et diffère notablement des édi-tions précédentes.
Sa grande clarté dans la présentation vous aidera lors de vos recherches.
Son contenu est divisé en trois principaux chapitres :

A. Entiers officiels
B. Cartes de service
C. Entiers privés
1. Enveloppes timbrées 1. Chemins de fer fédéraux 1. Enveloppes
2. Cartes postales 2. Chemins de fer rhétiques 2. Cartes postales
3. Bandes pour journaux 3. Economie industrielle de guerre (IKW) 3. Bandes pour journaux
4. Lettres-enveloppes d’expositions 4. PTT 4. Cartes-lettres
5. Cartes de la Fête Nationale   5. Lettres-enveloppes
6. Aérogrammes   6. Lettres à replier
7. Mandats   7.1 Mandats postaux
8. Recouvrements  

7.2 Mandats de paiement

9. Récépissés   8. Recouvrements
10. Etiquettes de colis   9. Actes judiciaires
11. Coupons-réponses internationaux   10.1 Etiquettes de colis
    10.2 Etiquettes volantes
    11. Sachets pour échantillons
    12. Entiers commémoratifs avec vignette-valeur
    13. Entiers avec compléments multiples
    14. Empreintes d’affranchissement
    15. Empreintes de service

480 pages en couleur. Texte en allemand. Format 14 x 21 cm - Réf. CPM / N° 522

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°